La posture au piano

 

Transcription texte:

Bonjour c’est Laura Martin bienvenue dans cette deuxième vidéo de votre-cours-de-piano.com dans laquelle j’aborderai la posture au piano.

Une bonne posture au piano est importante pour ne pas avoir de douleurs lorsqu’on joue et après. Alors, je dirais qu’elle dépend des différents enseignements que l’on a eu, des écoles, des professeurs… Mais l’on peut tirer quelques principes généraux qui permettent d’avoir une position confortable. Il est important de ne pas se focaliser uniquement sur la position des mains, mais aussi sur la position globale du corps qui permet de faire de la musique un tout. Je détaillerai la position des mains dans une prochaine vidéo. Je vous parlerai donc de la hauteur du siège, de l’éloignement par rapport au clavier, de la position globale du corps et de ce qui fait de la musique un tout.

Alors, comment faut-il régler le siège?

Je dirais qu’il n’y a pas de réglage universel, tout dépend du confort de chacun. Cependant certaines personnes préfèrent être plus hautes, d’autres plus basses. Certains professeurs conseillent d’être un peu plus haut ou plus bas. Cela dépend donc des enseignements que l’on a reçu. Personnellement, je préfère être un plus haute. Ici mon siège est réglé au plus bas, je ne me sens pas très à l’aise car j’ai l’impression que mes avant bras forcent pour retenir le poids de mon bras. Je vais donc monter mon siège. J’ai monté mon siège d’environ deux cm, je me sens déjà beaucoup plus à l’aise car mes avant bras ne forcent plus. On remarque aussi que les coudes sont dans le prolongement du clavier et même un peu plus hauts, ce n’est pas vraiment gênant. On doit être quand mm un peu en suspension sur les touches, si l’on est trop haut, cela peut devenir très gênant.

A présent je vais vous parler de la position générale du corps.

Tout d’abord, il est important de ne pas être assis trop au fond du siège mais plutôt à l’avant.  Pourquoi ? Lorsqu’on est assis plutôt à l’avant on pourra mettre le poids du corps dans le clavier si nécessaire. Si on est assis au fond du siège on va retenir ce poids vers l’arrière, le son sonnera moins. Le dos doit être bien droit donc ni cambré ni courbé. Ensuite les coudes ne doivent pas être collés au corps. s’ils sont trop collés, les accords sont fades et sans amplitude. Les poignets doivent être dans l’alignement des mains. Par la suite, on pourra baisser ou monter les poignets en fonction de l’œuvre pour accompagner la musique. Lorsqu’on débute ils doivent être dans l’alignement de la main car c’est la position de base.

Le troisième point dont je veux vous parler est que la musique est un tout.

Le piano doit être le prolongement de vôtre corps. On doit accompagner la musique avec le corps, se pencher sur le clavier pour aller jouer dans les aigus ou dans les graves. Lorsqu’on joue devant nous, on ne doit pas être rigide et jouer les note uniquement avec les doigts, le corps doit être dans un mouvement général de détente. On doit s’autosuggéré de se détendre. Il faut bien penser à lâcher ses épaules, coudes poignets et penser à respirer. Souvent les élèves jouent en apnée et ne vont pas bien loin dans le texte car ils sont obligés de reprendre leur respiration. Donc la respiration est un point très important qui va vous aider à vous détendre et va vous aider à vous mettre dans cet esprit de détente globale du corps. Lorsque vous aurez trouvé cet esprit vous aurez plus de facilité à accompagner la musique et vous aurez un mouvement même lorsque vous jouez devant vous.

 

C’est la fin de cette vidéo, je vous donne rendez vous dans la suivante ou nous parlerons de la position des mains.

 

A bientôt

Laisser un commentaire