Comment aborder une œuvre musicale ?

  photo partition

Nous allons à présent découvrir la manière d’aborder une œuvre musicale. Il s’agit d’une méthodologie parmi tant d’autres mais qui à mon sens pourra vous aider dans votre apprentissage. C’est celle avec laquelle j’ai appris à jouer et qui me sert encore régulièrement.  Il s’agit d’un support aux cours vidéo que vous pouvez utiliser sans modération. Je pense qu’il vous servira d’avantage lorsque vous aurez déjà les premières bases en piano.

  • Tout  d’abord, il peut être utile de repérer la tonalité*, l’armure* et le chiffrage*. Si vous êtes débutants et que ces termes vous sont inconnus, sachez qu’ils feront  l’objet de plusieurs articles. Vous trouverez également des explication dans les vidéos.

  • Vous pouvez ensuite effectuer une lecture de ce que vous devez jouer à la main droite et la main gauche à l’oral. Tapez la pulsation dans vos mains ou aidez vous d’un  métronome.
  • Vous allez mettre des doigtés si ceux-ci ne sont pas déjà proposés où s’ils ne vous conviennent pas.
  • Vous allez pouvoir commencer à jouer, effectuez un premier déchiffrage mains ensembles, très lentement. J’insiste sur ce dernier point, car beaucoup d’élèves s’acharnent à vouloir jouer rapidement dès le départ. C’est une erreur car le cerveau enregistre mal les informations. Les hésitations s’enchainent et vous n’êtes plus capables d’enchainer le morceau du début à la fin. Vous travaillerez toujours par 2 à 4 mesures ou alors par phrase musicale. Vous devez durant cette étape tenir compte d’un maximum d’informations possibles: notes rythmes, altérations*, articulations*, technique, nuances*, doigts qui restent enfoncés alors qu’il ne faut pas… Cette phase de travail demande à ce que l’on fasse de son mieux.  Mais comme cela reste difficile, il faut le décomposer dans une nouvelle étape de travail.
  • A présent, travaillez mains séparées, toujours de manière très lente. Il faut s’écouter et repérer le chant* de chaque partie. Vous allez dans un premier temps cibler votre attention sur les notes (avec leurs altérations) et les rythmes. Jouez l’extrait 5 fois. Dans un deuxième temps, concentrez vous sur les articulations et la technique. Jouez l’extrait 5 fois. Dans un troisième temps faites attention aux nuances et à la propreté du son. Jouez le passage 5 fois.
  • A ce stade, vous êtes déjà bien avancés. Vous pouvez remettre les mains ensembles et recommencer chaque passage, depuis le début, très lentement. Vous pouvez corriger encore et toujours la qualité du son et sa propreté  (accords ensembles, fausses notes…). La qualité du son ne pourra pas être abordée si vous jouez sur un piano numérique. Vous pouvez cependant faire très attention à la technique. Vous verrez lorsque vous aurez l’occasion de jouez sur un piano mécanique que tout le travail technique vous aura servi.
  • Il ne reste plus qu’à accélérer progressivement le morceau au métronome. Vous pouvez commencer à un tempo de 60 à la croche* et augmenter de deux crans chaque jour jusqu’à le connaître parfaitement.

A savoir: Une œuvre assez longue et difficile pour votre niveau prendra au moins deux mois d’apprentissage. Il faut donc persévérer !

Juste un petit rappel, les * renvoient à des mots du glossaire et qui sont abordés par des articles et vidéos. Donc pas de panique si l’article n’est pas compris à la première lecture !

Si vous avez déjà quelques bases en piano, je vous invite à partager vos méthodes de travail dans les commentaires.

Laisser un commentaire